Articles avec #zaroff-kermen - publications et reflexions tag

Écrire : la méthode de Zaroff

Publié le par Zaroff - Commenter cet article et avis postés :

 

Depuis plusieurs années, je teste une méthode personnelle qui me semble efficace. C'est la règle des 500 mots. En dix ou vingt minutes, j’atteins cet objectif et je m'arrête, j'éteins l'ordi et je fais autre chose. J'ai aussi toute la soirée pour lire, m'occuper de mes enfants et ne pas donner le sentiment que l'on passe sa vie devant un écran.
Je rentre du boulot, j'enfile mes 500 mots et bonsoir tout le monde !

Avantages :

Un auteur a déjà connu une frénésie d'écriture durant l'élaboration d'un récit. 2000 mots d'un jet. Puis les jours passent sans écrire. On reprend un peu le bidule, on ne sait plus trop comment le prendre et souvent, par lassitude, le brouillon finit inachevé dans le tiroir.
Les 500 mots permettent de garder une constance dans l'histoire, de penser à ce qu'on va écrire en rentrant. Peu à peu, sans faire attention, le texte prend de l'ampleur.

Dès qu'une page est finie, je l'imprime aussitôt et la garde dans un dossier.

3 mois : 45 000 mots, environ 270 000 signes.
1 an : 190 000 mots, plus d'un million de signes !

Cela permet de garder un rythme d'écriture sans y passer des heures et de faire autre chose, la conscience tranquille.

Essayez donc ! 500 mots et pas plus. Ne vous forcez pas à dépasser votre quota. Cette méthode vous permettra également de décrire plus longuement les scènes au lieu de survoler des passages par ennui ou impatience.

Voir les commentaires

<< < 1 2