Articles avec #zaroff vs guy kermen tag

Dimension Trash

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Dimension Trash

Dimension TRASH, un vaste recueil de vingt récits dédié à la mémoire de Daniel Riche et Pascal Marignac. Couverture RanXeroxienne de Willy Favre, illustrations intérieures par Maniak et préface de David Didelot où les passerelles reliant GORE, Rivière Blanche et TRASH sont détaillées avec passion et sincérité.

Christian Vilà démarre fort avec SPLASH ! Le ton employé rappelle celui de Jean Viluber et son « Décharges », mélangé à un semblant de « Street Trash » et « Les parasites de la haine » de Childer. Regroupez une invasion parasitaire venue de l'espace, un trio de zonards vivant sur les berges de la Seine, ébats sexuels incestueux... et vous obtiendrez un récit sordide, une caricature sociale perverse et un aspect SF digne d'un « Creepshow » gore et porno. C'est abouti, maîtrisé et formidablement visuel.

Adolf Marx n'est pas un type fréquentable. Avec son Épilogue du « Vivre ensemble », il répond au terrifiant « Lumpen » de Janus (tome 13 chez TRASH). On y retrouve le sale nègre tueur de vieilles et son acolyte tueur de DRH, détenus en cellule. Un troisième larron va subir les foudres destructrices des deux tordus. C'est dégueulasse, c'est vil, c'est horrible. Macabre tableau d'une société en dérive où chacun se meut avec le masque de l'égocentrisme.

Avec François Darnaudet et ses Femmes, plantes et autres machines cruelles, on bascule dans un monde tendance Métal Hurlant (illustré par Manara, ce serait formidable), sorte de rite initiatique d'un jeune homme qui traverse un univers où les hommes sont traits avec des machines et des grosses mamas. Puis ce sont les geigneuses, le carrefour à cinq branches, les plantes carnivores et un Wang qui se fait prendre au piège sensuel d'une paire de fesses végétale. Et on retombe dans le monde réel par un terre-plein qu'il ne faut guère accoster.

Le vieux briscard Brice Tarvel nous délivre un récit incroyable, Kotok, qui m'a rappelé le thème des « Souris et des hommes » de Steinbeck. Sauf que le colosse Lennie Small devient Kotok, un évadé de Sibérie, tueur et homo, qui se retrouve en France, après avoir traversé de nombreuses frontières. Il prend en stop une fillette nommée Grubiche. Va-t-il en faire son dessert ? Il va vite se rendre compte de son erreur. Surtout lorsque le cadavre du pépé de Grubiche est exposé sur une table. Le mythe de Frankenstein n'est pas loin dans ce sombre traquenard. Bravo monsieur Tarvel, il fallait y penser. Du grand art. Et quelle prose !

Texte troublant que celui de Cancereugène. Descente d'organes possède, à mon sens, plusieurs niveaux de compréhension. Est-ce l'enfer venant sur terre ? Est-ce la vision foudroyante et morbide d'un fœtus en développement ? Est-ce l'incarnation d'un cannibalisme incestueux et matricide ? À vous de vous faire votre propre opinion. C'est quasiment du Siébert. Donc un compliment.

On arrive (enfin) à mon auteur favori, le fabuleux Julien Heylbroeck. Même si il adore bouffer des légumes en se caressant le torse, c'est un type qui gagne à être connu. C'est donc avec une joie non contenue que je me suis plongé dans son Junkfood Rampage en foutant mes gamins jouer dehors avec les chiens, tandis que ma femme était tenue de passer l'aspirateur à l'étage. Magnifique ! Emballé comme jamais. USA, hiver nucléaire 89. Un vieil homme, Old Timer, se bat pour conserver ses livres entassés dans son repaire envahi par les rats. Le danger est aussi dehors avec les rares humains qui rodent dans les ruines. Petit hommage assumé à Lansdale et ses enfants du rasoir.

Romain d'Huissier évolue magistralement dans l'univers oriental. Avec sa Veuve écarlate, il brosse un huis clos intense et érotique, un peu à la manière de « L'empire des sens » sous fond d'immortalité. Écriture soignée et percutante.

Votre serviteur Zaroff (moi-même pour ceux qui n'ont pas suivi) détaille le mode zombies en huit histoires courtes. Zomb's short a été remanié par l'un des deux anthologistes de ce recueil et le résultat forme une palette réaliste sur ce thème fortement éculé. Ceci prouve qu'on peut toujours innover dans ce milieu avec un minimum d'imagination.

Sarah Buschmann est la jeunette de l'équipe. Remarquée depuis longtemps sur le forum de l'Écritoire des Ombres, elle est parvenue (à coups de griffes et d'ongles) à se faufiler parmi nous avec brio. Tranche de nuit relate la confrontation entre une pute droguée et un tueur sauvage. Elle luttera pour sa survie avec acharnement. Mais un appel téléphonique changera le cours de son destin. Une belle réussite. Style sec et accrocheur. Et un final glauque.

Gilles Bergal nous concocte un court récit mêlant zombies, faim lancinante et rats avec sa Nouvelle vie. La chute est savoureuse. C'est cynique, drôle et percutant. En plus d'être un romancier reconnu, c'est un sacré nouvelliste.

Est-il besoin de présenter Robert Darvel, le patron du Carnoplaste ? Son récit Killing Joe d'Amato est éprouvant, crapuleux et surtout original. Une sorte de fan-fiction mettant en scène le réalisateur d' « Anthropophagous » et l'auteure E.L James de « 50 nuances de grey ». Le thème du snuff dévie forcément dans une sauvagerie morbide. Cette confrontation impossible devient crédible sous la plume sanglante de Robert. Beurk !

Patrice Lamare donne souvent dans le théâtral. Les décors sont toujours soignés et ses galeries des horreurs sont une source d'inspiration pour les auteurs du genre. Allegro ma non troppo rend hommage aux créatures fantastiques (la Hammer n'est pas loin) contemplant un sacrifice orgiaque. L'assemblée composée de freaks se gargarise de ce macabre spectacle. Sorte de Club Monster revisité par Tod Browning. C'est délicieux en bouche.

Artikel Unbekannt & Schweinhund et ses multiples personnalités névrotiques. Huit récits forment White Trash. Textes sodomites et cruels souvent teintés de démences freudiennes. Mais ce sont aussi des hommages assumés à GORE et TRASH, famille indissociable dans l'univers de l'auteur et de son importance dans la construction sensorielle et intellectuelle de l'écrivain.

Catherine Robert n'a jamais été aussi proche de Gudule avec Je suis méchante. Vengeances d'une fillette envers des gamins de sa classe et de ses parents que tout oppose. Le machiavélisme de cette gamine est brossé avec talent et la chute judicieusement posée en deux phrases conclut ce récit d'une manière efficace. En gros, c'est parfait.

Guy Kermen est un sale mec. Encore plus avec cette tendre bluette Gloriole au glory hole. Les personnages sont vils et demeurés. Un bar de routiers, une femme qui se rend aux toilettes... et ça part en couilles.

Vaut mieux ne pas croiser Corvis entre minuit et une heure du matin. Sauf si vous avez Une heure à tuer. Bonne tranche de torture-porn où rien ne vous sera épargné. Un homme attaché et son bourreau. Soumission, délire mental, crescendo dans la cruauté. Bref, on ne voudrait pas être à la place de ce mec qui va en prendre plein la gueule. Et pour notre plus grand plaisir évidemment !

Kriss Vilà nous offre un second texte dans ce recueil avec Éventration d'une grenouille. Banlieue post-communiste dégueulasse, cités HLM. Un homme, gestionnaire des ordures ménagères, trône sur son petit monde de trafics. Il chope une gitane fouillant dans ses poubelles. Un style rappelant Houssin ou encore Andrevon. Forcément, ça va très mal se terminer.

Charles Nécrorian est mon mentor. Dans cette nouvelle SF, on y retrouve les hommes de verre de « Djinns ». C'est d'une poésie rare. L'intensité d'un récit de Matheson couplée avec la grandiloquence d'un Bradbury. Les immortels plairont sûrement aux admirateurs des « Chroniques Martiennes ».

Ce que j' adore chez Nelly Chadour, c'est sa facilité à explorer des univers historiques dans un ton cohérent et imaginatif. Un bourreau impérial de la Rome antique traque les chrétiens pour assouvir ses pulsions sexuelles et respecter son rang de rédempteur. Sacré gril est sans doute mon récit préféré de ce recueil.

On termine cette anthologie avec un texte désespérant et qui nous rappelle notre existence précaire, malgré notre penchant à nous croire immortels. Christophe Siébert tape fort en relatant la lente décomposition de La vieille. Et encore mieux lorsque les souvenirs d'une vie passée entrecoupent les détails de la putréfaction.

En guise de gourmandise, Sandy Foulon (l'administrateur du forum ULTRAGORE) chronique les douze premiers titres de TRASH. Un grand merci pour tous les contributeurs de ce recueil. Ce fut un moment magique, une fierté et un formidable élan pour les bâtards de Gore que nous sommes.

Se procurer le recueil chez Rivière Blanche.

Voir les commentaires

L'almanach des vampires (tome 2)

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

L'almanach des vampires (tome 2)

La popularité du mythe du vampire est due au fait qu'il traite du sujet de la résurrection des morts, qui est au coeur de la plupart des religions du monde. Les nouvelles rassemblées dans ce volume mettent en vedette certains des plus célèbres vampires de l'histoire de la littérature. Certains prédatent Dracula, tandis que d'autres sont des incarnations modernes du mythe. Des écrivains du monde entier apportent une diversité de points de vue à ce mélange de tradition et de légendes vampiriques.

Figurent au sommaire de ce recueil Carmilla et Lenore, la Princesse Asa Vajda et la Comtesse Nadine Carody, Alinska, la Vierge-Vampire de Hongrie et Irma Vep, Dracula et le Capitaine Vampire, Lord Ruthven et Nosferatu, mais aussi les Vampires de Mars, Koschei l'Immortel et les Orphelines Vampires, présentant de nombreuses versions, à la fois traditionnelles et non-traditionnelles, du mythe du vampire, toujours plus non-vivant que jamais.

Retrouvez ma nouvelle intitulée "Une chambre pour Fingal" dans cette anthologie parue en septembre 2015 chez Rivière Blanche. Inspirée de "La chambre dans la tour" de E.F Benson, je revisite le mythe du vampire avec un hommage à Oscar Wilde. Vous y lirez également des récits de mes amis Dola Rosselet, Henri Bé, Artikel Unbekannt et Catherine Robert.

Lien d'achat.

Voir les commentaires

Écrire des nouvelles fantastiques

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Écrire des nouvelles fantastiques

Ce guide conviendra à l'auteur débutant qui désire écrire des nouvelles fantastiques. Guy Kermen dispense surtout un état d'esprit, des manières à adopter, des astuces en évoquant les principes de base pour prétendre à la publication rapidement sur différents supports : fanzines, micro-édition, auto-publication...

L'amateur y puisera des conseils simples, nécessaires et compréhensibles sans tomber dans la lourdeur de ces nombreux guides rébarbatifs et trop documentés. Règles basiques de mise en page, phénomène de la page blanche, inspiration et critiques, soumissions de récits et comment débuter ?

Guy Kermen parle avec sincérité de sa passion pour l'écriture et espère que le débutant trouvera dans ce guide tout ce qu'il recherche au fond de lui pour se jeter dans le grand bain.

SOMMAIRE :

— Pourquoi ces conseils ? 10 points essentiels
— Pourquoi veux-tu écrire ?
— Écrire quoi ?
— Les influences
— Supports et coins d'écriture
— Comment débuter ? Mise en page
— Soumissions, appels à textes et critiques
— Trouver son style, sa respiration
— S'auto-publier
— Un peu de promo : L'Écritoire des Ombres
— Conclusion

Guide vendu 2.99 euros sur Amazon.

Voir les commentaires

Cacesthesis, volume 2

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Cacesthesis, volume 2

Recueil de 12 nouvelles fantastiques. Récits d'horreur, créatures sur une île oubliée, bombe atomique, femme traquée dans la forêt, fin du Monde, anticipation, catacombes, Hitler...

Ce recueil (dernier volume) contentera les lecteurs avides de frissons, de SF, de gore, de polar, de terreur et d'épouvante. L'écrivain amateur désirant progresser pourra, en plus de mon guide consacré à l'écriture de nouvelles fantastiques, trouver de nombreuses sources d'inspiration. Je vous souhaite une agréable lecture et j'attends vos commentaires avec impatience.

Sommaire :

- La corvée (horreur)
- Le chaudron (horreur)
- Marie-les-sorts (horreur)
- La créature de Peddocks Island (horreur)
- Shiva (guerre)
- Une merveilleuse soirée (horreur)
- La berceuse (horreur)
- Le grand bordel (fin du Monde)
- Le facteur (horreur)
- Polaroïds (horreur)
- Kainsmal ou la marque de Caïn (Anticipation)
- Le cimetière des Oubliés (Anticipation)

Recueil vendu 2.99 euros sur Amazon.

Voir les commentaires

Cacesthesis, volume 1

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Cacesthesis, volume 1

Recueil de 19 nouvelles fantastiques. Partagez le quotidien d' Ed Gein, le boucher de Plainfield. Découvrez des univers d'anticipation, un hommage à Lovecraft, la Première guerre mondiale, la vie du Vampire de Sacramento, un voyage dans le temps avec les personnages de "Retour vers le futur", des tueurs en série, des psychopathes, des traques, des poursuites, des réincarnations, le chat momifié de Combourg, un égorgeur dans un célèbre quartier parisien, une vérité cruelle pour Sherlock Holmes, le Croque-Mitaine, du cannibalisme... ou encore "et si Jack the Ripper avait été une femme ?"

Ce recueil (en deux volumes) contentera les lecteurs avides de frissons, de SF, de gore, de polar, de terreur et d'épouvante. L'écrivain amateur désirant progresser pourra, en plus de mon guide consacré à l'écriture de nouvelles fantastiques, trouver de nombreuses sources d'inspiration. Je vous souhaite une agréable lecture et j'attends vos commentaires avec impatience.

Sommaire :

- Des récipients du péché (horreur)
- GériaQuarter (Anticipation)
- Le creuset (horreur)
- Obusite (guerre)
- Richard (tueur en série)
- Toxic Garbage (trash)
- Engrenages fatals (horreur)
- La trique (religion)
- Time Machines (voyages temporels)
- Un Kinder, ma petite chérie ? (Halloween)
- Chroniques de Roslaw (SF)
- Le chat de Combourg (horreur)
- L'égorgeur de la Mouffe (polar)
- Sherlock et la révélation (whodunit)
- Ondes mortelles (horreur)
- Miss Hellridge (tueur en série)
- Dent pour dent... (horreur)
- Erasmus (fantastique)
- L'homme de réserve (horreur)

Recueil vendu 2.99 euros sur Amazon.

Voir les commentaires

Kainsmal ou la marque de Caïn

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Kainsmal ou la marque de Caïn

Lien pour télécharger !

Et si Hitler n'était pas mort ? Un suicidaire est sauvé par un clochard. Ensemble, ils vont arpenter les quartiers désaffectés d'un port. Une terrible vérité va les forcer à une bien étrange mission.

Nouvelle écrite pour le concours "Légendes urbaines" organisé par l'Écritoire des Ombres. J'ai fini quatrième, battu par l'excellent récit "De glace" de SILENCE. Bravo à lui.

Nouvelle vendue 0.99 cents sur Amazon.

Voir les commentaires

Le pendu du Clos Lupin

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Le pendu du Clos Lupin

Lien pour télécharger !

S’assurant que la femme de ménage respirait normalement, il porta son regard vers l’ombre portée qu’une lumière frontale faisait paraître gigantesque et allongée. Il leva la tête et découvrit le macabre spectacle au plafond. Ce n’était pas le premier mort qu’il voyait mais c’était incontestablement son premier pendu. Il ne tenta même pas de décrocher cet homme dont le cou avait un angle horrible.

Dans la tranquille cité balnéaire d’Étretat, le gardien du Clos Lupin, célèbre demeure de l’auteur d’Arsène Lupin, découvre un pendu lors de sa ronde. Puis les meurtres se succèdent à l’ombre des falaises de calcaire si chères à Claude Monet et Maupassant.
Qui est cette mystérieuse enquêtrice psychique qui vient apporter son aide à une veuve ? Ce polar régional teinté de fantastique bascule vite dans l’horreur et dans une atmosphère à la Georges Franju et Jacques Champreux.

Mon tout premier roman de 180 000 signes écrit en un mois ! C'est un petit polar régional sans ambitions particulières. Je me suis fait plaisir en décrivant l'atmosphère de cette ville d'Étretat que je connais comme ma poche. L'ambiance se teinte vite d'une aura fantastique sur le final... surtout avec l'arrivée d'une vieille femme, adepte de la psychométrie !

Roman vendu 2.99 euros sur Amazon.

Voir les commentaires

Le cimetière des oubliés

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Le cimetière des oubliés

Lien pour télécharger !

Paris, EuroFrance, 2134.
Une beauté fatale vient signaler la disparition de son vieil époux auprès du détective Jan Vorlok. Pourquoi ce haut fonctionnaire du Consortium EuroFinances trainait-il dans les quartiers malfamés avec un nom d'emprunt et en y prenant des photographies d'une autre époque ? Vorlok partira sur ses traces en enquêtant chez un AntiBroc et dans les Catacombes où son indic a pour habitude d'y finir ses nuits alcoolisées.
Quel est le maléfique secret du cimetière des Oubliés et de cet étrange fossoyeur ? Vous découvrirez une vérité sordide à l'atmosphère digne d'un "Travail du furet" de J.P ANDREVON dans ce polar SF où Vorlok l
aissera toute espérance.

Cette nouvelle a déjà été vendue à 600 exemplaires chez un éditeur numérique ! Profitez-en pour la découvrir à nouveau pour 0.99 cents sur Amazon !

Voir les commentaires

Publications diverses

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Publications diverses

Publications diverses durant ces trois dernières années, principalement en 2012 !

Pseudo ZAROFF :

Marie-les-sorts chez Reflets d’Ombre n°20

La révélation, nouvelle primée pour le cinquantenaire du CGOS, parution dans le magazine n°80 (4ème trimestre 2010)

Dent pour dent chez NOCTURNE n°15

— Instinct de survie chez NOCTURNE n°17

Instinct de survie, webzine de l’Imaginarius n°2 août 2012

Un Kinder, ma petite chérie ?, webzine de l’Imaginarius n°3 octobre 2012

Papa va revenir ?, N’Zine N°2, novembre 2012

Une merveilleuse soirée, N’Zine N°2, novembre 2012

La créature de Peddocks Island, N’Zine N°2, novembre 2012

Paname, N’Zine N°2, novembre 2012

Le cagibi, N’Zine N°2, novembre 2012

Un jour, ils viendront me chercher…, N’Zine N°2, novembre 2012

Le cimetière des Oubliés, Éditions Syllabaire, octobre 2012

— Le chat d’Outre-tombe, Hors-Série N°1 de l’Imaginarius, décembre 2012

Pseudo GUY KERMEN :

Miss Hellridge, anthologie Ténèbres 2013

Des récipients du péché, anthologie Ténèbres 2013

J'ai également une dizaine de nouvelles en auto-édition chez KDP mais je vais arrêter ce concept. Hormis les concours organisés par l'Écritoire des Ombres, je pense me consacrer uniquement au roman désormais... Je privilégie les tapuscrits de 200 000 signes maxi. C'est suffisant pour poser une intrigue vive et complète.

Voir les commentaires

Anthologie Ténèbres 2013

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Anthologie Ténèbres 2013
  • Le Carnaval de M. Dark † Glen Hirshberg
  • Patient zéro † Johan Scipion
  • M. Tissu † Benjamin Herquel
  • Des récipients du péché † Guy Kermen
  • Rester ensemble, toujours... † Henry Bé
  • Tempus Fugit † Frédéric Livyns
  • Miss Hellridge † Guy Kermen
  • Prisonnier de guerre † Floris M. Kleijne
  • Les mains Froides † Violetta Liddell
  • La morve † Bernard Leonetti
  • Camping sauvage † Jean-Pierre Favard
  • Transfert † Pascal Sacré
  • Comme une maison sur pilotis † Raphaël Rousseau
  • Un look destroy † Bruno Dilé
  • Impasse des Chrysanthèmes † Romain Billot
  • Le bonhomme † Sylas
  • 27 règles pour s'en sortir † Michael Haynes
  • Des larmes dans le fleuve † Django Mathijsen

Parmi les 18 récits, vous retrouverez deux textes de votre fidèle serviteur, parus sous le pseudonyme de Guy Kermen. "Des récipients du péché" dont le contenu relate l'intimité perverse du célèbre Ed Gein, le boucher de Plainfield. Le second, intitulé "Miss Hellridge" part d'une idée simple : et si Jack l'Éventreur avait été une femme ?

Pour acheter ce recueil : http://www.dreampress.com/anthologies-tenebres.htm

Voir les commentaires