Mémoires d'un compagnon de l'ombre et Travaux forcés

Publié le par Léonox

 

 

 

 

 

Mémoires d’un compagnon de l’ombre et Travaux forcés

(In La ronde de Glorvd et Les Compagnons De l’Ombre 27. Éditions Rivière Blanche)

 

 

 

 

 

 

Après Noir sur Blanc il y a deux ans, voici maintenant Noir ET Blanc. Tous les mois, Rivière Blanche publie en effet un livre dans la collection Blanche et un autre dans la collection Noire. Or en décembre dernier, j’ai eu l’honneur de figurer au sommaire des deux nouveautés.

 

Le premier de ces deux titres s’intitule La ronde de Glorvd. Il s’agit d’un projet très particulier, consistant à apporter une suite à un roman inachevé de Louis Thirion. À cette fin, Philippe Ward a sollicité un certain nombre d’auteurs maison – dont votre serviteur. Cependant, étant donné que je connais très mal l’œuvre de Louis Thirion, j’ai préféré décliner l’invitation.

 

Mais au moment de boucler l’ouvrage, Jean-Marc Lofficier a eu l’idée d’y adjoindre les témoignages de quelques collaborateurs fidèles – dont moi. C’est alors que je lui ai proposé de reprendre Mémoires d’un compagnon de l’ombre, publié dans Noir sur Blanc en tant qu’introduction à la seconde partie du recueil, intégralement consacrée à Rivière Blanche.

 

Le boss m’ayant donné le feu vert, j’ai revu, actualisé et partiellement réécrit ce texte. Et j’ai eu le privilège de voir mon témoignage publié avec ceux de François Darnaudet, Thomas Géha, Richard D. Nolane, Max-André Rayjean, Jean-Luc Rivera et Brice Tarvel. Rien que ça.

 

Quant au roman en lui-même, étant donné qu’il a été écrit par 30 auteurs différents, je ne détaillerai pas les contributeurs ici. Sachez néanmoins que j’ai déjà publié ou fait publier des livres de cinq d’entre eux (trois avec TRASH et deux autres avec Rivière Blanche). Et que j’aurai le plaisir de travailler avec un sixième cette année… Mais j’en reparlerai en temps et en heure. En attendant, pour La ronde de Glorvd, c’est par ici que ça se passe :

 

https://www.riviereblanche.com/blanche-2194-la-ronde-de-glorvd.html

 

 

 

Et ce n’est pas tout. Car j’ai aussi figuré en décembre au sommaire du 27ème tome des Compagnons De l'Ombre. C’est ma troisième participation à la série, après la publication de mes nouvelles Le masque et la marque et Le péril jaune en 2014 et 2016 dans les numéros 14 et 19. Et tout comme pour La ronde de Glorvd, il s’agit d’une contribution un peu spéciale.

 

En effet, celles et ceux qui parmi vous ont lu mon recueil Noir et Rouge se souviendront peut-être d’un petit texte intitulé Travaux forcés, en forme d’hommage à la série Panthéra, de Michel « Pierre-Alexis Orloff » Pagel. Ce texte, je lui ai donné une suite début 2018. L’auteur a lu ces deux fragments complémentaires, et les a appréciés. Au point qu’il les a retenus pour figurer au sommaire du numéro spécial que lui a consacré la revue Gandahar en 2019.

 

Galvanisé par cette invitation inespérée, mais aussi par la poursuite de Panthéra, j’ai ensuite rédigé deux nouveaux fragments inédits. Puis je les ai transmis au principal intéressé pour avis. Et là encore, j’ai obtenu un retour de lecture enthousiaste.

 

Après avoir constaté que l’édition papier du Gandahar spécial Michel Pagel était désormais épuisée, je me suis décidé à proposer la version intégrale de Travaux forcés à Jean-Marc Lofficier. Qui l’a acceptée pour son anthologie récurrente des Compagnons De l’Ombre.

 

Cette nouvelle en quatre actes est donc parue le 1er décembre dernier. J’ai pris la liberté d’y convier divers personnages imaginaires bien connus des amateurs de littérature populaire, mais aussi quelques personnes bien réelles. Jean-Marc Lofficier a beaucoup aimé ma façon, je cite, « de faire tomber le quatrième mur ». En espérant que ce sera aussi votre cas :

 

https://www.riviereblanche.com/noire-n140-les-compagnons-de-lombre-27.html

Commenter cet article