Les jardins de l'apocalypse - F. Richard-Bessière

Publié le par Zaroff

 

 

 

 

Même si je ne suis pas un grand adepte de science-fiction, j'ai toujours apprécié ce court roman qui, en à peine 190 pages, me semble complet, bien construit et très dynamique. Un siècle après la troisième guerre mondiale, la Terre est dévastée. Des humains se terrent dans des galeries, les jeunes sont séparés des adultes. Impossible de sortir à l'air libre car des « choses » veillent dehors. Des gros ballons de membrane fine qui se déforment et se divisent sans cesse. Elles peuvent aspirer et dissoudre un organisme vivant en quelques secondes. Par un heureux stratagème permettant de se dissimuler des terribles rôdeurs visqueux, un groupe de jeunes (encadré par le leader nommé Pat) va se révolter contre les adultes et prendre la fuite à la recherche d'une mystérieuse cité secrète, échappée miraculeusement à la catastrophe d'origine extra-terrestre.

 

Et c'est un paysage maudit qui s'offre à eux. Une faune redoutable peuplée de plantes mutantes et télépathes, des animaux monstrueux, des symbiotes, des minéraux liquéfiés, des lagunes ensorcelantes. Mais les auteurs ne s'arrêtent pas en de simples descriptions, ils modèlent leur intrigue de lieux maléfiques comme le Temple de l'Avenir, la Vallée des Voraces où les périls sont nombreux : le Bruit de Vie, cimetière de fusées, gardiens robots, entités, panse gigantesque en forme de grotte pour attirer les proies et les digérer, cariatides du Temple, créatures à tête de chien...

 

On pourrait croire que ce bouquin est bordélique avec des thèmes brussoliens sortis d'un cerveau fiévreux ! Car on peut également évoquer les aspects religieux et philosophiques qui animent le groupe et orientent leurs choix dans cette épopée homérique. Mais c'est sans compter le talent de ce duo d'auteurs, François Richard et Henri Bessière. Tout est cohérent, limpide et d'une logique concrète. On prend vraiment plaisir à suivre les aventures de Pat, Karen, Peggy, Moustache, Furet, Mira, Doc et Fats.

 

Livre initialement paru chez Fleuve Noir en 1963, cette réédition Marabout est de 1974. C'est un roman qui ne cesse de me surprendre par son efficacité et son incroyable richesse. À conseiller pour tous les auteurs amateurs de SF cherchant l'inspiration et la manière de rendre une histoire crédible en peu de pages. C'est un vrai métier et ce bouquin le prouve. Une merveille à mes yeux.

Commenter cet article

C
Merci à vous deux. En effet, c'est un court roman très intéressant à découvrir. Je vous souhaite une bonne lecture à venir.
Répondre
C
Voilà un roman de science-fiction qui pourrait me plaire ! je prends note et te remercie de la découverte.
Répondre
P
Hello l'ami <br /> Je ne peux que confirmer tes dires étant un vrai fan de la collection Anticipation ... Je relirai celui - là dans quelques temps car j'en ai un lointain souvenir ..Bonne journée les "zigs" .. :)
Répondre