Noir et rouge : complément

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Complément d’information

 

Noir et rouge aura neuf mois demain. Si on ajoute à cette période les neuf mois qui ont séparé la validation du projet par Philippe Ward de sa publication le premier octobre dernier, ça représente un an et demi. Alors même si mon recueil n’a pas reçu de nouveau retour depuis quelque temps, j’ai estimé que le moment n’était pas trop mal choisi pour faire un petit bilan. D’où ce billet aux allures de récapitulatif, qui va mettre à votre disposition tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur mon bouquin sans oser le demander.

 

Mais commençons par le commencement. Et au commencement était cette rubrique dédiée, que je vous invite à parcourir si vous ne l’avez pas encore fait. Y figurent notamment la couverture de mon recueil, et sa superbe illustration par Hari Wald, le sommaire détaillé et la quatrième de couv’ (billet un). Ensuite, je rappelle que plusieurs de mes nouvelles sont en accès libre sur le site de Rivière Blanche (billet deux).

 

Ont aussi été postés sur ce blog tous les visuels des anthologies dans lesquelles mes textes ont été publiés au préalable (billet trois). Enfin – et surtout – les superbes chroniques reçues par Noir et rouge ont bien entendu été relayées tour à tour (billets quatre à sept, avec encore une fois mes sincères remerciements à Zaroff, Catherine Robert, Amaranth et Sébastien Gayraud).

 

Si vous lisez ces lignes, vous savez déjà tout ça. Ce que vous savez peut-être moins, c’est qu’il existe sur la Toile des endroits où on cause de mon bouquin. Et où j’interviens. Celui-ci, par exemple :

 

http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t3167-noir-et-rouge-artikel-unbekannt-schweinhund

 

Et ces deux-là, aussi :

 

http://riviereblanche.informe.com/octobre-2016-noir-et-rouge-dt1818.html

http://ultragore.leforum.eu/t1771-Noir-et-rouge-Artikel-Unbekannt-Schweinhund.htm

 

Je n’en avais pas encore parlé jusqu’ici pour deux raisons. 1/ Je suis une quiche totale en matière d’autopromo et 2/ Je suis admin sur le premier de ces trois forums et modo sur les deux autres. Compliqué par conséquent d’être juge et partie, surtout sur le forum de mon éditeur. D’où le fait que je n’ai jamais osé la ramener par là-bas, laissant le soin à l’indispensable mvpfef d’y relayer les chroniques reçues par Noir et rouge.

 

Pour autant, j’avais quand même envie de signaler ici l’existence de ces trois topics. Ne serait-ce que pour renvoyer l’ascenseur à toutes celles et ceux qui y ont manifesté de l'intérêt à l'égard de mon bouquin. Alors comme un peu de name-dropping ne peut pas faire de mal (et que je n’ai pas envie que mvpfef se sente seul), merci à Paladin, Amaranth, Zaroff, Raven, Catherine, Cancereugène, Ulysse, Françoise, Lester, Silence, Sangore et Tak.

 

Autre chose : même si ma double identité et mes pseudos impossibles rendent le référencement… compliqué, disons, certain(e)s ont réussi la prouesse de constituer (une partie de) ma biblio et de jolies fiches « auteur ». Consultables en cliquant sur les liens suivants :

 

https://www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=2147190535

http://www.bdfi.net/auteurs/u/unbekannt_artikel.php)

https://booknode.com/auteur/schweinhund

 

Au cas où tout ça vous donnerait l’envie d’acquérir mon recueil, je me permets d’ajouter une autre série de liens. Parce que si les livres publiés par Rivière Blanche ne se trouvent qu’assez rarement en librairie, les choix restent nombreux sur Internet. La preuve :

 

http://www.riviereblanche.com/index.html

http://www.priceminister.com/boutique/mvpfef

http://www.ebay.fr/usr/mvpfef?_trksid=p2047675.l2559

 

Le recours aux robots-esclaves amazoniens n'est donc pas une obligation, ni même un mal nécessaire. Au contraire. Tous les indépendants vous le diront : l'achat en direct chez l'éditeur est TOUJOURS préférable. Alors merci d’avance d’agir en conséquence.

 

Voilà, je crois que j’ai à peu près fait le tour. Et si jamais vous en voulez (encore) plus :

 

https://www.facebook.com/Artikel-Unbekannt-Schweinhund-630722613775161/?ref=hovercard

 

À vos risques et périls.

 

Commenter cet article