Le festin de l'araignée - Maud Tabachnik

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Le festin de l'araignée - Maud Tabachnik

Après deux lectures des aventures de Goodman et Khan, voici enfin un bouquin qui tient mieux la route. Suite à un ordre du rédacteur en chef Woody du San Francisco News, Sandra est envoyée à Boulder City, une bourgade paumée au fond du désert, dans le Nevada. Des touristes disparaissent régulièrement et, malgré une première enquête du FBI, toutes les affaires sont restées en l'état. Sandra quitte à regret sa villa donnant sur le Pacifique et arrive dans un lieu étouffant, tant par le climat que l'attitude des habitants.

Elle se confronte vite à un shérif belliqueux (elle connaîtra même une nuit en cellule), des autochtones racistes, un ivrogne, un vendeur de bestioles dangereuses, un tueur tombé dans la psychose religieuse. Une fois encore, l'auteure ne nous épargne pas les nombreux clichés : du serveur homo au flic alcoolique. C'est principalement un bouquin à lire pour son atmosphère poisseuse, son soleil qui tape sur les nerfs, la consanguinité, l'autarcie et le mutisme.

Toute l'intrigue repose sur la journaliste (pas de Goodman cette fois) et on découvre d'autres facettes de cette femme qui affronte toute une population contre elle. On regrette que d'autres pistes ne soient pas exploitées à fond, notamment les milices fascistes juste évoquées en quelques lignes. Le final est expédié trop vite et des questions restent en suspens. Mais si vous êtes fan des vieux films de Walter Hill, ce bouquin est pour vous.

Commenter cet article