Les enfants du néant - Olivier Descosse

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Les enfants du néant - Olivier Descosse

Premier bouquin que je lis de cet auteur, écrivain et avocat. Ma foi, j'ai été agréablement surpris. Moins lourd qu'un Bernard Minier et moins fouillé qu'un Maxime Chattam. En gros, c'est un bon compromis pour s'assurer la lecture d'un thriller vif et divertissant. Point de vue des personnages, on reste dans les codes : flic au passé trouble, jeune femme policière pour l'aider. On navigue entre Grenoble, Paris et Avignon où des ados sont massacrés.

L'enquête démontre que les victimes ont des personnalités obscures (prostitution, drogue, satanisme...) et que les meurtres sont liés à certains films. Il est marrant de voir que l'auteur parle explicitement du site Horreur.com où certains protagonistes surfaient pour assouvir leurs pulsions meurtrières. Je peux vous assurer qu'un adepte du gore va sur des sites plus "pertinents" que celui-ci. Là-dessus, je pense que l'auteur s'est planté. Il ne faut jamais évoquer un domaine qu'on ne maîtrise pas totalement. Ok, je fais mon chieur, mais je tenais à le dire. Hormis ce problème de fond, ce thriller est un bon page-turner. Les rebondissements sont nombreux, on navigue dans la petite bourgeoisie de province, le satanisme (le personnage de Bafamal est trop vite brossé par contre), la religion, les zonards... Le flic est un ancien psychanalyste et se tortille dans de fumeuses théories pour démasquer ce cross killer (tueur en série mobile) jusqu'au dénouement qui parvient à nous surprendre.

Un thriller bien brossé, une écriture fluide et concise, des scènes horribles soft, un peu de sexe (juste une fin de chapitre) ; c'est un roman qui pourra convenir à un lectorat large et qui fait le boulot. Je vais encore lire du Descosse pour voir si mon impression optimiste se confirme.

Commenter cet article