Némésis - Shaun Hutson

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Némésis - Shaun Hutson

Tandis qu'un prof couche avec sa maîtresse et que sa femme est au chevet de son père mourant, des cambrioleurs s'infiltrent dans la maison du couple et tuent la baby-sitter et la petite fille. Rien n'est épargné. Les sévices sexuels sur la gamine et les tortures diverses. Ceci après un prologue se passant en 1940, dans le métro londonien, et un curieux projet Génésis.

Forcément, la femme apprend (le jour de l'enterrement de leur fillette adorée) que son mari a une liaison. Et qu'il aurait pu éviter ce drame en étant à la maison au lieu de niquer sa poulette. Elle décide de partir chez sa sœur à Hinkston, une petite bourgade à une heure de route de Londres. John tente de reconstruire son couple et accepte un poste de professeur vacant à Hinkston (ça tombe bien, n'empêche). Sauf que le tueur pédophile décide de se venger de la mort de son pote (il a chu sur les rails du métro, poursuivi par John). Connaissant ce bougre de Hutson, il ne comptait pas s'arrêter là. Il ajoute sa touche récurrente de mutations génétiques, de savants tarés, de meurtres horribles, de viols, de cannibalisme, de désirs enfouis, de regrets, de remords et de rédemption.

On devine rapidement les tenants et aboutissants de l'intrigue, mais on se laisse happer par l'atmosphère sordide. Ce n'est pas le meilleur bouquin de Hutson, mais on ne va pas mépriser cette édition intégrale parue chez Milady. Elle a au moins le mérite d'exister et c'est mieux que rien.

Commenter cet article

Fantasio 24/02/2016 11:05

J'avais bien aimé ce bouquin, parfois un peu parodique. Une sorte d'équivalence de série "Z" version bouquin. Ce n'est pas du Stephen King ou du Masterton mais il fait passer un bon moment. Par contre j'ai trouvé l'épilogue un peu frustrant. Mais pour le prix modique, c'est un livre dont il ne faut pas se priver.