Le rituel - Adam Nevill

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Le rituel - Adam Nevill

Assez mitigé sur ce bouquin. On présente cet auteur comme le nouveau maître de l'horreur en Angleterre. Bon, faut pas déconner non plus. Il n'a pas la puissance de feu d'un Clive Barker ou d'un James Herbert. Pourtant ça démarrait fort. Quatre amis (qui se connaissent depuis la fac) se retrouvent au fin fond de la Suède pour une randonnée. Vu que deux d'entre eux sont des boulets (manque de sport, ventre bedonnant, genou flingué...), le chef de la bande (Hutch) décide de prendre un raccourci à travers une forêt immense. C'est à ce moment que leur calvaire commence. Animaux éventrés pendus dans les arbres, ruines séculaires, ossuaire... et surtout une étrange créature tapie dans la forêt et qui traque le groupe. La première partie de cette équipée sauvage est remarquable. Tout est formidablement décrit, l'angoisse nous prend aux tripes, l'atmosphère, légendes païennes.

C'est à la seconde partie que ça part en couilles. On tombe dans un truc foireux. Black métal, dieux anciens... ça traîne en longueur et terminer ce livre demande un effort certain. Les fans de The Wicker Man devraient s'y retrouver... un peu. C'est bien écrit, mais l'ensemble manque de cohérence. Sans doute que ce bouquin est trop long. Le côté fantastique ne fonctionne pas. Il aurait fallu garder l'aspect Blair Witch de la première partie uniquement. Déçu.

Commenter cet article