Ravageuse - Irène Maubreuil

Publié le par Zaroff

 

Le Carnoplaste possède des atouts indéniables, l'assurance de lire des récits originaux, surréalistes et d'une qualité littéraire très supérieure à la moyenne des bouses peuplant les rayons des librairies. Après avoir lu "Midget Rampage", premier opus de ce double fascicule, ce western subaquatique de la mystérieuse Irène Maubreuil ne déroge pas à la règle. C'est du lourd et du très très lourd !

Le style est remarquable d'efficacité. Vocabulaire riche, prose parfaite, intrigue ciselée, personnages atypiques font de ce western un moment de lecture inoubliable. Passionnant de bout en bout, on suit avec délectation la vengeance d'une prostituée mutilée, Lady Godiva, dans la ville crasseuse et pervertie de Rain Bluff. Aidée par des ATA (Asiates Troglodytes Amphibies), elle traque des flingueurs sanguinaires et déjoue le complot fomenté par la confrérie du Cercle Pourpre.

Irène Maubreuil, et son imagination exponentielle, installe le décor. Océan vertical, dôme aquatique surplombant les contrées de Desert Tide, créatures mutantes, accessoires marins (armes, mobilier, vêtements, poudre de ver-de-vase, faune, flore...) forment un ensemble cohérent et inspirant.

J'ai été subjugué par ce récit incroyable aux accents lovecraftiens. On sent l'influence du Maître de Providence. Je suis certain que ce cher H.P.L aurait adoré et approuvé ce western en tapant des mains. Il y avait Derleth et Bloch pour prolonger l’œuvre des Grands Anciens, on peut affirmer que Maubreuil a la carrure et les épaules pour suivre cette voie. Si elle veut m'épouser, mon billet pour Las Vegas est déjà pris !

Article complémentaire sur le blog de TRASH, reprenant les deux romans.

Commenter cet article

S
"Ravageuse !" est un joyau d'imagination et d'élégance stylistique. J'ai adoré. Irène Maubreuil est une fée. Si elle est partante pour la polyandrie, je suis le deuxième sur la liste.
Répondre