La mort noire - Christian Vilà

Publié le par Zaroff

 

C'est une lente progression dans l'univers d'une drogue révolutionnaire. Après ingestion de mystérieuses pilules noires, le drogué devient l'âme du Mal. Folies sexuelles, mutilations, cannibalisme... rien n'est épargné aux lecteurs.

Mais je fus déçu par un style trop neutre et distancé. Autant MurderProd (même auteur chez TRASH ÉDITIONS) est d'une violence inouïe, autant ce vieux GORE ne m'a pas emballé. Pour les essaims grouillants de la Mort Noire, je préfère de loin un Miasmes de mort de Gilles Santini (chez Poche Revolver Fantastique) avec des effets plus percutants. Mais j'avoue aussi que je suis mauvais juge car les GORE teintés de surnaturel ne sont pas forcément ma tasse de thé. Et vu que je connais l'auteur de réputation, je sais qu'il a fait beaucoup mieux et qu'il continuera encore à nous enchanter.

Commenter cet article