Amok - Gilles Bergal

Publié le par Zaroff

 

Rivière Blanche a eu la brillante et généreuse idée de réunir les romans et nouvelles de Gilles bergal (auteur de thrillers désormais connu sous son vrai nom de Gilbert Gallerne) dans deux volumes. Ce premier opus reprend un récit prévu à l'origine pour la collection GORE mais, après deux échecs successifs (dont la disparition de cette collection illisible et mythique), Amok ne verra pas le jour chez GORE. Amok est avant tout un hommage assumé à King et Romero.

À Downvalley, pas de loin de Castle Rock, se trouve un village enfoui dans les montagnes et accessible que par un seul et unique col. Robert, un vétéran du Vietnam, arrive en Pinto pour faire des provisions. Aussitôt il assiste à des scènes de barbarie parmi les habitants : le shérif tente même de l'étrangler ! Les villageois sont devenus fous et avides de sang. Robert parvient à s'enfuir avec une institutrice et un gamin. Ils rejoignent une mine désaffectée dans les bois. Leur destin sera cruel.

Bon petit récit (très caricatural et vite brossé) d'une centaine de pages, très visuel et formidablement agressif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et la fuite du trio dans un bus vers la sortie du patelin est un pur morceau d'anthologie.

Après avoir digéré cette savoureuse mise-en-bouche, nous découvrons ensuite un recueil de 18 nouvelles intitulé ZOMBIE BLUES. Hachoir ensorcelant, créatures dans un étang, vampirisme, maisons dévoreuses, tableau maléfique... Bergal régale le lecteur en revisitant tous les mythes fantastiques en passant de la goule à la maison hantée façon Masterton. De plus, à chaque préface d'une nouvelle, l'auteur nous donne quelques éléments et la manière dont le récit a profité ou évolué. Bref, ce recueil/roman est une vraie réussite et comblera tous les amateurs du genre.

Commenter cet article