Le soleil ne se lève plus sur Tokyo - David Rome # S.C.U.M 02

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Le soleil ne se lève plus sur Tokyo - David Rome # S.C.U.M 02

Melki, l'illustrateur mythique de la série des S.C.U.M s'est fortement inspiré de Terminator pour cette couverture... sauf que l'histoire de cet épisode se passe au Japon, où un attentat est décrit dans le prologue, au sein de l'usine Kawasaki. Nous retrouvons nos joyeux drilles du S.C.U.M au bord d'une piscine d'une villa de la Côte d'Azur. La nymphomane Vecci lorgne encore et toujours sur le string en lycra de Mark Ross, les jumeaux autrichiens Sig-Sauer accompagnent le petit vietnamien Tran Phan Thi qui sirote un cocktail "capable d'envoyer tout un régiment à l'asile." Soudain le lieutenant-colonel Fairfax surgit avec un dénommé Kato Seiji, trésorier du service de sécurité japonais, au sein du Naicho.

Ce bouquin est boosté aux amphétamines car tout le déroulement se passe en une nuit, avant que le soleil ne se lève dans la capitale japonaise. Le S.C.U.M met les petits plats dans les grands et affrontent la police, la pègre, les yakusas, des miliciens, des maffieux, des cabarets miteux pour trouver le Chef impitoyable surnommé "la momie". Il est de mèche avec les russes pour installation de bases militaires et régulation des trafics de drogue. On retrouve avec grand plaisir les membres du S.C.U.M dont Kevin Saro, le James Bond du Poker, tricheur génial et racé. Une fois de plus, Mark Ross joue de sa bite gigantesque pour parvenir à ses fins et infiltrer ses ennemis. Le final est endiablé lorsque les mercenaires pénètrent dans la forteresse imprenable de Michima Oï, qui a enlevé Fairfax. Et là, David Rome nous sort le grand jeu : terrain miné, douves avec piranhas, chiens sauvages équipés d'explosifs, caméras thermiques et lance-roquettes, soldats et artillerie lourde. Mais le S.C.U.M va employer toutes les ruses pour dénicher le cerveau.

Commenter cet article