Mygale - Thierry Jonquet

Publié le par Zaroff et l'infâme Léonox

Mygale - Thierry Jonquet

J'ai découvert Thierry Jonquet (mort trop tôt en 2009) par deux ouvrages : Moloch et Le Manoir des Immortelles (non chroniqués ici) et ce style très convaincant m'avait plu. De cet auteur, j'ai également Les Orpailleurs sous le coude. Je trouve que cet écrivain, par certains aspects stylistiques, est le Robert Bloch français car il parvient à pénétrer dans les tourments et les folies criminelles comme personne.

Les premiers romans de Jonquet sont courts mais intenses et Mygale ne déroge pas à la règle. L'auteur nous désoriente en trois directions et rend le lecteur complètement perdu. Un chirurgien plastique et une femme cloîtrée et prostituée, un braqueur en cavale et un homme enfermé dans une cave depuis quatre années. Comme toujours cet auteur nous embrouille avec maîtrise comme dans Le manoir des immortelles. On a beau se creuser les méninges pour découvrir le lien de ces trois destins mais vous n'y arriverez pas ! Le final est surprenant et satisfera le lecteur malgré un roman court de 180 pages.

Je ne peux que vous encourager à lire ce polar inhabituel dans cette Série Noire de Gallimard où il me reste à prendre un autre récit dans cette collection. A moins que je ne me décide pour un Jean Rollin ! La vie n'est faite que de choix...

Commenter cet article